Film en vingt-deux segments sur YouTube
«J'espère que ce ne sera pas
mon chant du cygne...»
avait-il dit.
Seul à son piano durant
vingt et un mois, il ne sait pas
qu'il compose ce qui sera
sa dernière grande oeuvre
symphonique : le «Concerto
pour violon et Orchestre»
.
Entre ses tournées internationales,
la soliste à qui l'oeuvre est dédiée, revient périodiquement,
et non sans joie et anxiété, apprivoiser, chez le compositeur
les difficultés de la partition en train de s'écrire...
Grâce à l'amitié qui nous lie, je filme André Prévost,
Chantal Juillet et Charles Dutoit, seul avec ma caméra,
dans les moindres détails de leur acte créateur,
qu'il soit heureux ou difficile.
Exigeant et fougueux,
il n'aura que six heures
de répétition pour mener
les cent musiciens de l'OSM
jusqu'à la Première mondiale
du Concerto.

jdormeyer@gmail.com

Biographie, réalisations, formation
James Dormeyer

Journal d'une création
Charles Dutoit
Chantal Juillet
André Prévost
James Dormeyer
Concerto pour violon et Orchestre